Écoutez

Alice Kinh

"Per Dare" - Danse

Résidence

Lieu et dates à venir

Ce solo est le deuxième volet d’un travail s’inspirant des danses macabres du Moyen-Âge. L’un des axes dans le travail de ce nouveau projet est de rendre la question de la présence et de l’absence sensible au spectateur. Comment rendre présent des êtres absents, ou des entités invisibles ?

L’intention d’Alice Kinh est de proposer un bercement, bercement de toutes les solitudes en nous, bercement des peurs en nous, bercement des fantômes en nous.

Accepter la mort pour mieux vivre.

Accepter le lâcher prise pour mieux se métamorphoser.

Accepter l’abandon pour mieux être connecté au monde.

Comme nous le rappelle Pascale Quignard l’étymologie latine duverbe perdre : « per dare » veut dire "donner à l’infini". Comment le sentiment d’injustice de la perte d’un être cher peut-il être vécu comme un don à l’infini ?

Conception et chorégraphie : Alice Kinh
Co-créé avec et interprété par : Lea Anderson
Création musicale : Grand Soir, Maryus & Krzystof Raczynski
Création lumière et régie générale : Jérôme Bertin
Vidéo : Adrien Heinz
Costume et scénographie : en cours
Dramaturgie : Emilie Léveillé
Regard extérieur : Fred Hocké
Production : Corps Paradis

Liens utiles