Escales Documentaires

Festival international de la création documentaire

Du 6 au 11 novembre, nous fêterons à La Rochelle, les 20 ans des Escales Documentaires, deux décennies de passion et de découvertes dédiées au meilleur de la création documentaire et du cinéma du réel !

Au moment d’écrire ces lignes pour présenter cette vingtième édition, il paraît évident qu’il n’est pas possible de faire comme si de rien n’était, comme ce que nous avions prévu avant cette crise sanitaire jamais vue, comme si nous n’étions pas en train de vivre quelque chose d’inimaginable, il y a à peine quelques mois.

Gageons qu’en novembre, nous n’aurons pas encore tourné la page du Covid 19…

Nos projets d’hier (qu’ils soient personnels, associatifs ou professionnels) paraissent d’un coup très décalés par rapport à la réalité que nous affrontons…

La mission des Escales Documentaires a toujours été, à travers les films, les rencontres et les débats que nous organisons, de donner à voir, de donner à penser, de documenter, avec suffisamment de recul, le présent, pour mieux le comprendre et lui donner des perspectives.

Aussi pour ce vingtième anniversaire, le thème transversal de notre festival sera la rupture, le changement comme éléments déterminants redéfinissant le processus de créativité, qu’il soit artistique, économique ou même intime.

Ce moment de bascule, que l’on retrouve dans l’œuvre des cinéastes que nous mettrons en lumière cet automne : chez Sébastien Lifshitz au niveau individuel (changement de genre), comme chez Robert Kramer au niveau collectif (changement de paradigme), chez Stéphane Mercurio qui nous entraîne aux marges de notre société, et Nino Kirtadzé quand elle met en lumière l’engagement déterminant de ceux qui résistent au pouvoir au risque de leur vie.

Contre-pouvoir / Contre-culture, deux mots qui seront aussi au cœur du festival car ils expriment le rôle et la fonction du cinéma documentaire à travers l’art de l’image et du son, deux mots qui illustrent la trajectoire des Escales Documentaires depuis leur création il y a 20 ans, en offrant un écran, un public, une tribune, à des films « que l’on ne voit pas ailleurs », à des auteur(e)s qui s’emparent d’une caméra pour dire leur vision du monde à hauteur d’hommes et de femmes ordinaires, partageant cette expérience de faire de nos vies communes des chefs d’œuvres singuliers.

« Quelle part le cinéma peut-il prendre à la reconfiguration d’un peuple et à sa relance ? » questionne avec beaucoup d’acuité le philosophe et écrivain Alain Brossat (Des Peuples et des films, éd. Rouge profond).

Depuis l’an dernier, notre festival s’est ouvert à toutes les formes de création documentaire, photographie (nous montons actuellement un projet d’exposition avec Sébastien Lifshitz), websérie, réalité virtuelle, podcast (cette année nous offrons une carte blanche à Sonia Kronlund, productrice de l’émission Les Pieds sur terre) ; à travers ces différents modes d’expression du réel, à travers notre programmation, notre compétition internationale, nos différentes sélections et avec l’ensemble de nos partenaires, nous tenterons d’apporter des éléments de réponses et d’ouvrir de nouvelles voies.

 

Didier Roten, Président des Escales Documentaires

 

Plus d’infos :

www.escalesdocumentaires.org

contact@escalesdocumentaires.org

05 46 42 34 16