Situé au cœur de La Rochelle, dans un ancien arsenal dessiné par Choderlos de Laclos au XVIIIème siècle, cet espace atypique a déjà connu plusieurs vies : désaffecté par l’armée en 1946 puis transformé en lieu de stockage de tabac par la SEITA jusqu’en 1959, le lieu est racheté par la Municipalité de La Rochelle en 1961 pour y installer la Maison des Jeunes, qui sera inaugurée en 1969 en présence de nombreuses personnalités. Gérée sous forme associative, la Maison des Jeunes est rebaptisée Carré Amelot en 1990.

Pour des raisons de clarification juridique, la Ville de La Rochelle a repris les activités de l’association depuis le 1er janvier 2016, date à laquelle le Carré Amelot est devenu un service de la Direction Culturelle de la Ville de La Rochelle.

Aujourd’hui Espace Culturel de la Ville de La Rochelle, le Carré Amelot mène un projet artistique et culturel en complémentarité avec les autres structures culturelles de la ville. Toute l’année, il propose aux Rochelais de découvrir différentes disciplines artistiques au travers d’une large palette d’ateliers de pratique, mais aussi d’aller à la rencontre d’artistes via une programmation Jeune et Très Jeune Public et des expositions photographiques de qualité.

Le Carré Amelot participe aussi à la vie de la cité en accueillant divers festivals tout au long de l’année (Escales Documentaires, Cinéma japonais, Des Elles à La Rochelle, Shake ! …) et accompagne régulièrement des artistes locaux et/ou émergents, à travers des résidences ou en mettant à disposition ses moyens techniques et ses compétences.

Le Carré Amelot se veut un lieu de fabrique artistique : fabrique de pratiquants, fabriques de spectateurs et fabrique d’œuvres artistiques, où l’on puisse partager ses découvertes en famille, rencontrer des artistes, créer, rêver…

 

SAISON 2020/2021

Le Carré Amelot a toujours eu à cœur de soutenir la création locale, qui aura encore la part belle dans la programmation cette saison. Dix des quinze spectacles présentés sont des créations régionales. Sur quatre compagnies soutenues pour leur prochaine création, trois sont rochelaises. Les partenariats avec les autres acteurs culturels locaux restent également au cœur de l’action du Carré Amelot, qui travaille main dans la main avec la Sirène, L’Horizon, la Maison de l’étudiant, les Escales documentaires… Ces liens tissés au fil des ans ont permis de construire une offre culturelle riche et singulière.

 

À La Rochelle comme ailleurs, la culture a été l’un des secteurs les plus durement touchés par la crise sanitaire. Beaucoup d’activités n’ont pas pu reprendre dans leur format habituel après le confinement. Le Carré Amelot s’est adapté. Cet été, il vous a proposé des « imprévus » et une restitution originale des travaux des ateliers, qui ont reçu un accueil chaleureux. Des spectacles ont pu être reportés sur cette nouvelle saison.

 

Si les conditions dans lesquelles se fait cette rentrée restent particulières, vous retrouverez cette année tout ce qui fait la force du Carré Amelot : un projet artistique et culturel à la fois profondément ancré sur le territoire et ouvert sur le monde.

 

 

                                                                                           Jean-François FOUNTAINE

                                                                                        Maire de La Rochelle