Écoutez

Faire voile

Infos pratiques

Du mercredi 8 MARS au samedi 10 JUIN

VERNISSAGE : mercredi 8 mars à partir de 18h30, visite commentée suivie d’un cocktail

RÉSERVATIONS visites scolaires : reservation.carre-amelot@ville-larochelle.fr

Entrée libre

Type de public :

Grand public

AUTOUR DE L'EXPOSITION :
Rencontre avec l’artiste : vendredi 31 mars à 18h30
Gratuit - Tout public, avec interprétation en LSF 

Exposition photographique de Marie Maurel de Maillé

Artiste invitée en résidence par le Carré Amelot au printemps 2022

En 1663, trente-six jeunes filles firent voile depuis le port de La Rochelle jusqu’en Nouvelle France. « Les filles du roy » dotées par Louis XIV, avaient pour mission de peupler cette colonie française d’Amérique du Nord.

D’origine modeste, veuves ou orphelines, elles font partie de ces plis de l’histoire recouverts par les grands noms, en grande majorité masculins, et pourtant, leurs ventres permettront de tripler la population en dix ans.

C’est en hommage au courage de ces femmes, à leur vies mises à flot, que Marie Maurel de Maillé a élaboré une série photographique.

Elle évoque l’exploitation de leur corps, de leur condition, mais également la portée onirique, fabuleuse, de ces destins traversant l’océan pour l’inconnu.

L'artiste transforme ces femmes modestes en véritables héroïnes romanesques tout en faisant écho aux flux migratoires actuels où les femmes tiennent toujours une place essentielle.

Marie Maurel de Maillé

Marie Maurel de Maillé est née à Lyon en 1978.

Diplômée des Beaux-Arts de Saint-Étienne et pensionnaire de la Casa de Velazquez, elle expose en France et à l’étranger, au Musée de la Littérature Roumaine de Bucarest (2005), au Casino Luxembourg (2006), au centre d’art image/imatge à Orthez (2009), à PhotoEspaña (2012), à l’Imagerie de Lannion (2016), à l’Été photographique de Lectoure (2017), à la Biennale Fotonoviembre à Ténérife (2015), à Felix Art fair (Los Angeles (2019), au Bleu du ciel (2019)…

Elle participe également à des résidences : Aux Subsistances (Lyon), à la Collection Lambert (Avignon), aux Rencontres photographiques de Niort, Nekatoenea Hendaye, Centre d’art GwinZegal, Maison Julien Gracq...