À la croisée des chemins des danses et musiques urbaines, resurgissent nos danses ancestrales, nos origines primitives, et surgit la métamorphose du tribal à l’urbain.

Dans ce duo pour une voix, celle de Tioneb, beatboxer (véritable performeur vocal), et un corps, celui de Brice Rouchet, danseur hip hop électro fulgurant d’énergie, la danse se métamorphose à la rencontre de la musique et des arts numériques.

Le duo est orchestré dans un espace en perpétuelle transformation, où la création visuelle ouvre des espaces oniriques, urbains, imaginaires.

MétamorPhone a été l’objet d’un travail en résidence au Carré Amelot durant la saison 17/18 de la compagnie de danse rochelaise Sine Qua Non Art.

 

Concept, chorégraphie Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours / Musique, BeatBox Loop Tioneb / Danse Brice Rouchet / Création numérique – vidéo Olivier Bauer

Production : Sine Qua Non Art / Coproduction : JM France, Carré Amelot Espace Culturel Ville de La Rochelle / En partenariat avec la Maison de l’Etudiant – Université de La Rochelle / Sine Qua Non Art est conventionné par la Région Nouvelle Aquitaine et reçoit le soutien de la Ville de La Rochelle.

En savoir plus

Création de pièces chorégraphiques, transmission d’un savoir-faire à partir de leurs expériences multiples, actions de médiation auprès des publics, engagement dans des projets de coopération internationales, les différentes activités de la compagnie interrogent à chaque fois les processus de création liés à l’acte artistique et les modalités de mise en œuvre de l’action culturelle auprès des publics.

Le binôme fondateur de Sine Qua Non Art est résolument impliqué dans une réflexion permanente sur la mise en lien entre l’œuvre et le public pour parvenir à introduire la danse auprès de ceux qui, le temps d’une représentation ou d’une rencontre éphémère, viennent voir, ressentir, écouter, pratiquer cet art du corps dans l’espace et le temps, cet art de l’intuition et de la pensée du mouvement.

Christophe Béranger, chorégraphe, a été interprète au CCN Ballet-de-Lorraine de 1992 à 2013. Son parcours atypique au sein de la structure lui permet de travailler avec plus d’une soixantaine de chorégraphes. Dans le même temps, il chorégraphie, s’engage dans l’action culturelle, dirige le programme d’insertion professionnelle, assiste les chorégraphes. En 2011, il est nommé coordinateur artistique de la compagnie qu’il quitte en 2013.

Jonathan Pranlas-Descours, chorégraphe, a été formé aux arts plastiques et à l’histoire des arts, puis aux métiers du théâtre à l’université d’Aix-Marseille. Il continue son parcours en tant qu’interprète dans diverses compagnies en Europe, et il intègre ensuite P.A.R.T.S à Bruxelles, de 2006 à 2010. Il poursuit son travail d’interprète en Belgique, Allemagne, France auprès de divers chorégraphes et initie en parallèle ses premiers travaux en tant que chorégraphe.

sinequanonart.com