Un concert, un atelier, des performances, la BD dans tous ses états pour deux jours consacrés au 9ème art

 

Come Prima

Un voyage en Italie

BD Concert

D’après Alfred / Splendor in the grass

 

Come Prima, c’est l’histoire des retrouvailles, à la fin des années 1950, de deux frères italiens que leurs caractères et l’arrivée du fascisme ont irrémédiablement séparés. Ils ne se sont pas revus depuis des années ; la mort de leur père et le voyage vers l’Italie pourront-ils les réconcilier ?

Sur un très beau montage vidéo de la BD d’Alfred, le groupe Splendor in the grass jouera en direct une bande-son qu’il a composé et qui vient raconter autrement cette histoire, la transcender par une musique à fleur de peau d’où émanent toutes les émotions intenses qui traversent ce récit.

La bande dessinée Come Prima réalisée par Alfred a reçu le Fauve d’or 2014 au festival d’Angoulême.

 

Musique originale de Splendor in the grass

Avec : Arnaud Rouquier-Perret, guitares, programmation, synthétiseur / Raphaël Duvigneau, batterie, glockenspiel… / Stéphane Jach, violon, trompette, mandoline… /

Philippe Wortemann, basse, melodica… / Jeff Poupet, régie / Scénario et dessin : Alfred /Création vidéo de Benjamin Lacquement / Création lumière : Damien Cruzalèbes / Chargé de production et de diffusion : Dominique Trento / Tournée : La Route Productions

Avec le soutien de l’Université de Bordeaux et du Rocher de Palmer

Come Prima est édité aux Éditions Delcourt

En savoir plus

Alfred vient au monde en mai 1976 au milieu d’une famille d’artistes. Raconter des histoires avec des dessins devient rapidement une idée fixe. Complètement autodidacte, il commence à publier aux Éditions Delcourt en 1997. En l’an 2000, il rencontre David Chauvel qui lui propose une série jeunesse, Octave, l’incitant à creuser des orientations graphiques et narratives nouvelles.

Depuis, ils collaborent régulièrement sur des ouvrages collectifs comme Paroles sans Papiers (2007) ou Premières Fois (2008). En 2004, il réalise son vieux rêve : adapter Café panique, le roman de Roland Topor, dans lequel il s’essaye, à l’instar du peintre-romancier, à mélanger les techniques. En 2005, il débute la série Le Désespoir du singe sur un scénario de Jean-Philippe Peyraud et réalise Pourquoi j’ai tué Pierre avec Olivier Ka, qui recevra le Prix du Public et un Prix Essentiel à Angoulême en 2007.

Musicien et comédien depuis des années, il monte, avec ce même complice, le spectacle du Crumble Club en 2006. Pendant deux ans, dans ce duo-cabaret loufoque, il chante, conte et occupe la place d’homme-orchestre en manipulant divers instruments. En janvier 2009, il publie Je mourrai pas gibier, une adaptation du roman de Guillaume Guéraud, avant de partir s’installer trois ans à Venise, en Italie. Durant cette période, il illustre plusieurs albums jeunesse et commence à travailler à l’écriture de Come Prima. Parallèlement, il creuse de plus en plus le dessin live sur scène et s’embarque dans plusieurs aventures théâtrales/dessinées.

Durant les concerts de dessin du festival d’Angoulême avec Brigitte Fontaine et Areski, mais également avec Yan Péchin (guitariste de Bashung), Hamid Ben Mahi (danseur), le Glob Théâtre et la Compagnie Fracas. En 2010, à l’invitation de Lewis Trondheim, il fait partie de l’équipe fondatrice du virtuel Atelier Mastodonte, chaque semaine dans Spirou. En mai 2014, il sera l’invité de la manifestation Rergard9, à Bordeaux, avec une exposition de plus de 300 dessins sur l’Italie. Il dessine actuellement l’un des deux albums de la série Donjon qui clôtureront la saga en 2014. David Chauvel et lui collaborent depuis octobre 2012 avec Étienne Daho, autour de la réalisation d’un « making off dessiné » du prochain disque de l’artiste. Il reçoit le prestigieux Fauve d’Or pour Come Prima au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2014.

Spectacle sélectionné dans le cadre des Région(s) en Scène Nouvelle Aquitaine/Occitanie 2017, par le Chainon Manquant 2017 et par Spectacles d’Hiver du réseau G19

Tourneur : La Route Productions

Site Internet du spectacle

Facebook du spectacle

 



Les Grandes Planches « one-shot »

Après le succès du « tome 1 », lors de la saison 2015-2016, le Carré Amelot vous convie à une nouvelle rencontre autour de la bande dessinée, à mi-chemin entre conférence et performance autour de l’art du récit séquentiel. Lors de cette soirée-balade dessinée, Florent Silloray et Dan Christensen évoqueront avec leur humour habituel les secrets techniques et les grands maîtres du 9ème art, avec quelques surprises à la clé…

 

 

 


Atelier BD pour les 6 /11 ans «  1 rond, 2 points »

La BD ? Un jeu d’enfants ! Et si tout commençait par un rond et deux points ? Apprends les règles du dessin BD de manière ludique et créative et lance-toi dans l’écriture d’histoires et de BD !

 

En savoir plus

Natif de Paris, Christophe Bataillon a fait les Beaux-Arts à Angoulême puis a travaillé et travaille encore pour la presse jeunesse (Spirou, Le journal de Mickey, J’aime Lire). Avant de créer sa première bande dessinée Un Rond, deux points, le petit manuel qui t’apprend à dessiner, il a publié huit albums jeunesse (Nos Cousins les dinosaures, La Famille Bataillon…). Christophe Bataillon passe aussi beaucoup de temps à raconter son amour pour son métier près des enfants. « Depuis que j’écris des livres, je vais beaucoup à la rencontre des enfants ». Dans Un Rond deux points, le petit manuel qui t’apprend à dessiner, entre documentaire et BD, propose de manière ludique aux enfants de comprendre les règles du dessin et les incite à se lancer dans l’écriture d’histoires et de BD. « C’est lors de mes interventions dans des classes que j’ai décidé de créer ce livre ». Un 2ème tome sortira en septembre.

 

 

 

AUTOUR DE L’ÉVÉNEMENT :

• Vente de bandes dessinées en partenariat avec la librairie Gréfine.