Cinéma japonais

Festival tout public à partir de 12 ans

Du 24 au 26 janvier

En partenariat avec l’association Shiosai et sous le Haut Patronage du Service Culturel de l’ambassade du Japon en France.

Programmation élaborée par Pascal-Alex Vincent, réalisateur, scénariste, professeur à la Sorbonne Nouvelle et spécialiste du cinéma japonais en France.

A table !

(cuisine et cinéma japonais)

 

Fourneaux et septième art ont souvent fait bon ménage. La Japon a le privilège d’avoir une grande cuisine et un grand cinéma. Il était temps que l’on puisse savourer les deux, avec trois films délicieux. Une comédie, un drame et un film d’aventures, avec, au centre, le meilleur de la cuisine japonaise.

 

Cette année, au Carré Amelot, on va se régaler ! 

 

Le Chef du Pôle Sud

De Shûichi OkitaComédie, 2009, 2h05

À la fin des années 90, Jun Nishimura est envoyé dans l’Antarctique pour faire la cuisine à une équipe de chercheurs japonais. Comment s’en sortir dans l’endroit le plus froid du monde, surtout quand les ramen viennent à manquer ? Son ingéniosité culinaire va pourtant faire oublier l’isolement et la solitude à l’équipe de scientifiques.

Séance scolaire : jeudi 24 janvier à 15h

Séance tout public : samedi 26 janvier à 20h


Tampopo

De Juzo Itami – Comédie, 1985, 1h54

Tampopo, une jeune veuve, tient un médiocre restaurant de soupes de nouilles dans un quartier populaire de Tokyo. Elle lutte courageusement et n’aspire qu’à une honnête vie, jusqu’au jour où un routier à la dégaine de cow-boy, Goro, entre dans sa vie. C’est un gourmand, pour qui la préparation de la soupe de nouilles est une vocation, sinon un rituel. Tampopo le convainc alors de lui enseigner l’art de cuisiner une bonne soupe…

Séance tout public : jeudi 24 janvier à 20h


Still Walking

De Hirokazu Kore-Eda – Drame, 2008, 1h55

Une journée d’été à Yokohama. Une famille se retrouve pour commémorer la mort tragique du frère aîné, décédé quinze ans plus tôt en tentant de sauver un enfant de la noyade. Rien n’a bougé dans la spacieuse maison des parents, réconfortante comme le festin préparé par la mère pour ses enfants et ses petits-enfants. Mais pourtant, au fil des ans, chacun a imperceptiblement changé…

Séance tout public : vendredi 25 janvier à 20h