• Encyclopédie de la parole, blablabla / Joris Lacoste et Emmanuelle Lafon

Mené tambour battant par une comédienne, danseuse et musicienne épatante, ce tourbillon jubilatoire de mots dresse un portrait sonore plein d’humour du monde des enfants…
De sa voix, de son corps émanent des personnages et des situations des plus quotidiennes aux plus farfelues : le chef de train nous accueille à bord du TGV n° 1456, un robot parle, un commentateur suit un match de foot…

À partir d’enregistrements sonores en tout genre, Emmanuelle Lafon et Joris Lacoste plongent dans l’Encyclopédie de la parole* et donnent vie à un joyeux et rigolo méli-mélo de sons et de mots. Un véritable trésor !

* Projet artistique explorant l’oralité sous toutes ses formes, L’Encyclopédie de la parole est, entre autres, une collection, qui comporte aujourd’hui plus de 1 000 documents en libre écoute sur son site. L’Encyclopédie de la parole produit des pièces sonores, des performances, des spectacles, des conférences, des concerts et des installations. Elle est animée par un collectif de poètes, d’acteurs, d’artistes plasticiens, d’ethnographes, de musiciens, de curateurs, de metteurs en scène, de dramaturges, de chorégraphes, de réalisateurs de radio.


blablabla, également proposé dans le cadre de Pouce ! festival danse jeune public initié par la Manufacture CDCN, du 11 au 21 février 2020 dans la métropole bordelaise
Pour cette 9ème édition, Pouce ! arrive à La Rochelle avec La Serpillière de Monsieur Mutt de Marc Lacourt, un jeu chorégraphique qui nous invite à vivre l’histoire de l’art et le plaisir d’une danse avec la complicité des enfants..
Mercredi 12 février à 10h30 et 15h à la Chapelle Saint-Vincent.
Infos : La Manufacture CDCN Nouvelle-Aquitaine – 05 46 43 28 82


Conception : Encyclopédie de la parole

Composition : Joris Lacoste

Mise en scène :  Emmanuelle Lafon

Interprétation : Armelle Dousset ou Anna Carlier

Création sonore : Vladimir Kudryavtsev

Lumière : Daniel Levy

Régie générale en tournée : Philippe Montémont ou Laurent Mathias

Assistanat à la mise en scène : Lucie Nicolas, Olivier Boréel et Fanny Gayard

Collaboration technique : Estelle Jalinie

Collaboration informatique musicale Ircam : Augustin Muller

Coordination de la collecte des documents sonores : Valérie Louys

Collecteurs : Armelle Dousset, Julie Lacoste, Joris Lacoste, Emmanuelle Lafon, Valérie Louys, Lucie Nicolas, Élise Simonet 

Ce texte est lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – Artcena.

En savoir plus

Spectacle accueilli en résidence à la Villette – Paris et Made in TPV.

Administration de production Echelle 1:1 / Edwige Dousset assistée de Justine Noirot

Production et diffusion Ligne Directe / Judith Martin et Marie Tommasini

Production et administration Échelle 1:1 / Edwige Dousset assistée de Justine Noirot

Production Échelle 1:1 (compagnie conventionnée par le ministère de la Culture / DRAC Île-de-France et soutenue par la Région Île-de-France) en partenariat avec Ligne Directe

Co-production Festival d’Automne à Paris, La Villette – Paris, Centre Pompidou Paris – spectacles vivants, T2G – Théâtre de Gennevilliers – Centre dramatique national, Le Volcan – Scène nationale du Havre, Théâtre de Lorient, – Centre dramatique national, La Bâtie – Festival de Genève, CPPC – Théâtre L’Aire Libre, avec le soutien de l’Ircam – Centre Pompidou

Création La Bâtie – Festival de Genève, le 9 septembre 2017

www.encyclopediedelaparole.org

 

L’Encyclopédie de la parole a reçu le label Année européenne du patrimoine culturel 2018 #EuropeForCulture.

Son projet de recherche est soutenu par ARCADI, Fonds de Soutien à l’Initiative et à la Recherche et par le Centre National de la Cinématographie – DICREAM.

https://patrimoineeurope2018.culture.gouv.fr/Projets-labellises#/search?query=Encyclop%C3%A9die%20de%20la%20parole@28.40318750868755,-3.3548575617515155,2.069663155789688

 

Actrice, Emmanuelle Lafon se forme notamment au CNSAD auprès de Catherine Hiegel, Philippe Garrel, Klaus Michael Grüber et Michel Piccoli. Au théâtre elle joue en France et à l’étranger avec de nombreux metteurs en scène, notamment Joris Lacoste, avec qui elle collabore depuis 2009 à quatre spectacles mais aussi à l’activité multiforme de l’Encyclopédie de la parole. Elle joue aussi auprès d’Emilie Rousset, Daniel Jeanneteau, Julia Vidit, Bruno Bayen, Célie Pauthe, Lucie Berelowitsch et Vladimir Pankov, Bernard Sobel, Jean-Baptiste Sastre, Aurélia Guillet, Madeleine Louarn, Frédéric Fisbach, Nâzim Boudjenah, Nabil Elazan… et avec le collectif F71 (www.collectiff71.com) au sein duquel elle partage aussi les places d’auteur et metteur en scène. Au cinéma, elle tourne avec Jean-Charles Massera, Bénédicte Brunet, Patricia Mazuy, Marie Vermillard et Denise Chalem.

Son travail d’interprète, sensible aux rapports entre son et voix, texte et partition, multiplie les occasions de rencontrer des artistes sonores et plasticiens: le collectif moscovite SounDrama, le groupe de musique improvisée Goat’s Notes, les compositeurs Georges Aperghis, Emmanuel Whitzthum, Daniele Ghisi, Joëlle Léandre, Thierry Fournier, tout dernièrement Jean-Yves Jouannais et, bien sûr, l’Encyclopédie de la parole.

Joris Lacoste écrit pour le théâtre et la radio depuis 1996 et réalise ses propres spectacles depuis 2003. Il a ainsi créé 9 lyriques pour actrice et caisse claire aux Laboratoires d’Aubervilliers en 2005, puis Purgatoire au Théâtre national de la Colline en 2007, dont il a également été auteur associé. De 2007 à 2009 il a été co-directeur des Laboratoires d’Aubervilliers. Son travail comporte une forte dimension de recherche.

En 2004 il lance le projet Hypnographie pour explorer les usages artistiques de l’hypnose : il produit dans ce cadre une pièce radiophonique, plusieurs expositions et performances, ainsi qu’une pièce de théâtre (Le Vrai Spectacle, Festival d’Automne à Paris, 2011).

En collaboration avec Jeanne Revel, il mène depuis 2004 le projet W qui s’attache à analyser pratiquement la situation de performance. Parallèlement à son activité théorique, W anime de nombreux ateliers et séminaires, produit des jeux performatifs et développe un système original de notation pour la performance, pour lequel a été créé le logiciel Organon (2018).

Il a également initié le projet collectif de l’Encyclopédie de la parole en 2007, qui explore l’oralité en collectant des centaines d’enregistrements de parole de toutes sortes, classés et répertoriés sur son site internet. Depuis 2007, l’Encyclopédie de la parole a créé des pièces sonores, des installations, des pièces radiophoniques, un jeu, diverses performances et spectacles, la plupart écrits et mis en scène par Joris Lacoste : Parlement (2009), Suite n°1 (2013), Suite n°2 (2015) et Suite n°3 (en collaboration avec Pierre-Yves Macé, 2017), ainsi que blablabla, (mis en scène par Emmanuelle Lafon, 2017).

Après une licence d’Arts du spectacle en mention cinéma à l’Université de Poitiers, Armelle Dousset intègre la Formation d’Artiste Chorégraphique du CNDC d’Angers, tout en apprivoisant parallèlement l’accordéon, qu’elle découvre dans le milieu des musiques traditionnelles. Elle continue dans le même temps la pratique du piano, instrument qui la suit comme la danse depuis l’âge de cinq ans. Interprète dans des pièces de danse ou de théâtre pour Alain Buffard, Laurent Falguiéras, Olivier Normand, le GdRA, La Cavale ou encore La Boîte Blanche, elle poursuit son parcours de musicienne avec Rhizottome, Metamek, Dame Dissa Dame Dousset et moi et Vingt Doigts. Lauréate de la Villa Kujoyama 2015 avec Rhizottome, elle poursuit aujourd’hui une relation affective et artistique avec le Japon entamée en 2009 avec la création du solo Haigorei. Mouvement, écoute, vulnérabilité. À travers le parcours hétéroclite qu’elle revendique, elle n’a de cesse de se pencher sur ces matières à penser qui se retrouvent tantôt dansées, tantôt tissées en musique.