Sillages - Programme de février, mars et avril 2006
Carré Amelot
Espace Culturel de la Ville de La Rochelle / Espace Culture Multimédia
  Programmation   Agenda   Archives  
Expositions
 
 
Dans TV, j’observe ce qui se produit lors de la collision d’images télévisées et de photographies d’espaces communs de quartiers d’habitations ou d’affaires. Je m’aperçois peu à peu que ces images ne sont en fait que la transcription claire d’une collision qui se produit de toutes façons lorsqu’il fait nuit dehors et que nous sommes au chaud devant notre poste. C’est la rencontre d’un monde impossible à la réalité fluctuante (la télévision) et d’un univers immobile (la rue), qui attend d’être habité, utilisé, mais qui est temporairement délaissé, parce que c’est l’heure de la journée où l’on regarde le plus la TV.
Les scènes créées par ce mélange me rappellent les angoisses que la télévision génère ou perpétue par nature.
Mathieu Bernard-Reymond
Série TV
Du 3 mars au 14 avril
Entrée libre


Courtesy Galerie Baudoin Lebon, Paris
 
Rencontre avec le public
Vendredi 3 mars 20h30
Entrée libre
Contact : Martine Perdrieau - 05 46 51 14 82
       
 
 
Ancien lauréat de la Fondation CCF pour la Photographie en 2003, Mathieu Bernard-Reymond aborde la question du paysage, alternant entre les notions de réalité et d’imagination. Grâce aux possibilités offertes par l’outil informatique, il met en scène des petits événements impossibles. Cette nouvelle série TV a été inaugurée à la Galerie Baudoin Lebon à Paris.
 
“Dans mes images, il est question de paysage, d’environnement et de la manière dont nous tentons d’exister dans un monde en perpétuel changement. Tout va si vite. Nous voyageons vite, nous construisons vite, nous vivons vite... un lien étrange fait de vitesse et d’illusion nous relie au monde.
J’essaye de montrer cela dans mes images.
Lorsque des personnages s’y trouvent, ils sont présentés comme des visiteurs et non comme des habitants. Ce sont des figures temporaires. Photographier, c’est exposer le paradoxe de l’image qui ressemble aujourd’hui au paradoxe de notre propre existence : un perpétuel aller-retour entre l’imaginaire et le réel, une tentative à la fois indispensable et perdue d’avance pour savoir où nous sommes.”
Mathieu BERNARD-REYMOND
 
Né en 1976 à Gap, Mathieu Bernard-Reymond est à la fois diplômé de l’Institut d’études politiques de Grenoble et de l’École d’arts appliqués de Vevey en Suisse. Alors qu’il conserve un lien étroit avec la photographie tout au long de ses études, c’est peu à peu qu’il découvre les différentes possibilités offertes par ce médium. Tout particulièrement fasciné par les mécanismes permettant au regard d’introduire le merveilleux et l’imaginaire dans les esprits, ce n’est donc pas par hasard si Mathieu Bernard-Reymond fait appel à l’informatique pour la réalisation de ses clichés.
Réalisation Espace Culture Multimédia du Carré Amelot