Sillages, mai, juin et juillet 2005
Carré Amelot
Espace Culturel de la Ville de La Rochelle / Espace Culture Multimédia
  Programmation   Agenda   Archives  
Spectacle tout public
  Cabaret haut-parlant  
Actualités Delta P Le mois des arts à l’école
Dans le cadre de l’opération «Le mois des arts à l’école», mis en place par l’Inspection d’Académie de la Charente-Maritime, Delta P propose aux enseignants de l’Éducation Nationale :
 
• un atelier «Gmebogosse, art des sons enregistrés» ;
Mercredi 25 mai de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30
 
• une rencontre avec Pierre Boeswillwald,
compositeur en résidence de création du 20 au 27 mai
Mercredi 25 mai 18h
Contact Inspection d’Académie de la Charente-Maritime
 
Résidences d’artistes
Dans le cadre de la Camera acustica, thème de création et de recherche, seront accueillis en résidence à Delta P :
- Alain Savouret, du 27 juin au 9 juillet ;
- Patrick Dubost, du 19 juillet au 2 août.
 
Passerelle entre les arts
Éric Mulard, depuis cet hiver, développe un travail expérimental, associant l’art du mime et l’art des sons enregistrés, avec Cécilia Bongiovanni et Philippe Lefèvre, de la Compagnie du Tacot.
 
 
  Poésies électrifiées
Cabaret haut-parlant de Pierre Boeswillwald
 
Ce sera un cabaret, un interlude, un impromptu, du théâtre électroacoustique qui entremêlera les sons, les images, la comédie, la technique la plus pointue et la sensibilité la plus émue...
 
Depuis plus de cinquante ans, le microphone et son inverse, le haut-parleur, ont ouvert un étrange monde sonore, celui de l’enregistrement.
Immense territoire qu’un demi-siècle d’exploration laisse encore bien inconnu. Un monde qui révèle aussi qu’un art singulier, propre à notre temps, est né des machines. C’est un mode d’expression qui ne découle pas de la musique. Appelons-le «l’art des sons électroacoustiques». Cet art, c’est le plaisir de jouir de l’écoute des bruits du monde et du babil des hommes. Inscrites dans l’enregistrement, les paroles s’écouteront bien après avoir été dites. Cela est étrange, peut-être inquiétant. Entendue, mais non lue, la «parole électrifiée» retrouve sa valeur mythique, sa valeur antique, quand musique, théâtre et poésie n’étaient qu’un. Poésie sonore, musique du dire, chantde l’oralité, théâtralisation de l’écoute, sont les moteurs du spectacle multi-domaines que Pierre Boeswillwald imagine.
 
Création
Dans le cadre des résidences Art des sons proposées par Delta P
 
Vendredi 27 mai 20h30
Durée : 1h
 
Pierre Boeswillwald est accueilli en résidence à Delta P du 20 au 27 mai
 
Avec les acteurs :
Isabelle Hétier
Diane Vaqué
François-Paul Dubois

 
Plein tarif : 10€
Tarif réduit : 8€
Réservation au
05 46 51 14 70
 
 
  un interlude, un impromptu
                     images, comédie et poésie sonore...
 
 
  Pierre Boeswillwald   Rencontre avec Pierre Boeswillwald
Mercredi 25 mai 18h

 
L’occasion de découvrir, avec Pierre Boeswillwald, près de 50 années d’aventures poétiques, musicales, théâtrales, qu’il mène de front à partir «des merveilleuses possibilités de l’invention de l’enregistrement du son». Dans un dialogue à bâtons rompus autour de sa démarche
artistique, Pierre Boeswillwald - par ailleurs co-fondateur avec Éric Mulard de Delta P - évoquera le propos de la poésie électrifiée.
 
Salle de spectacles
Entrée libre - Réservation au 05 46 51 14 70
 
 Pierre Boeswillwald
 
 
Spectacle d'atelier
  Iolanthe
     
Orchestre et choeur du lycée de Halle/Westfalen
 
Dans Iolanthe, Arthur Sullivan, brillant compositeur italo-irlandais, brocarde la société anglaise de la fin du XIXème siècle. Prenant pour cible les moeurs et les institutions de cette société victorienne, prude et conformiste, il compose une opérette comique, voire satirique, qui n’est pas sans rappeler les œuvres de son contemporain Jacques Offenbach. Iolanthe met en scène un conflit entre des personnages imaginaires, les Fées, et les Peers, très réels membres du Parlement anglais. Le spectateur découvrira peu à peu que l’univers, supposé poétique, des Fées est régi par des règles aussi strictes que celui des aristocrates britanniques. Une peinture de l’ère victorienne, certes, mais qui demeure assez intemporelle et universelle pour se transformer en miroir de notre univers contemporain...
 
Arthur Sullivan est le seul chef d’orchestre et compositeur anglais d’opérettes dont la réputation ait franchi le Channel. Né en 1842 à Londres, il y meurt en 1900. Avec son librettiste attitré Gilbert, il composera des opérettes comiques, connues et interprétées dans le monde entier, dont la particularité est de mettre en scène, non pas des archétypes, mais des personnages très ancrés dans leur temps et leur société.
Opérette de Arthur Sullivan présentée en langue allemande dans le cadre des échanges culturels franco-allemands entre le Lycée Fénelon-La Providence et le lycée de Halle/Westfalen
 
Vendredi 3 juin
14h Séance scolaire
20h30 Séance tout public
Durée : 2h
 
Sous la direction de Lothar Möller
 
Enfant 3€ - Adulte 6€
Réservation au 05 46 51 14 70
 
  L’orchestre et le chœur du Lycée de Halle/Westfalen ne sont plus des inconnus à La Rochelle. Ils ont déjà présenté, sur la scène du Carré Amelot, des spectacles hauts en musique et en couleurs. Complices de longue date de l’atelier de Théâtre Franco-Allemand du Lycée Fénelon-La Providence, ils participent régulièrement et activement à l’organisation d’échanges culturels entre les deux pays.  
 
Marine et le bélouga
  Marine et le bélouga
     
Théâtre Dest
 
Marine, femme pêcheur, a une existence simple, remplie de tendresse, d’émotion et de sagesse.
Sur son bateau, en permanence partagée entre le plaisir et le labeur, elle s’amuse de tout : poissons, oiseau vigie, vent, même ses pieds sont prétexte au divertissement.
Mais au fil du voyage, les éléments se déchaînent et, au plus fort de la tempête, elle est avalée par un bélouga providentiel. Dans cet univers clos, situation que Marine a le sentiment d’avoir déjà vécue, elle est à la fois protégée et prisonnière. Plus tard, quand le cétacé la rend au monde, elle est prête à apporter sa part à l’histoire de la vie. Marine et le bélouga est une balade aquatique autour de l’individu qui se construit et de l’imaginaire, essentiel dans ce monde-labyrinthe où sont arrivés, depuis peu, les enfants à qui s’adresse ce spectacle. C’est une mer/mère mystérieuse et révélatrice qui offre à nos jeunes spectateurs l’inattendu. C’est sur les flots, où se révèle toute la beauté de la vie, que navigue notre héroïne, guidée par le fil rouge qui traverse son histoire.
Balade aquatique / Imaginaire
Pour les 18 mois à 3 ans

 
Mercredi 18 et
jeudi 19 mai

9h30, 10h45 et 15h30
Durée : 30 min
 
Séances complètes :
mercredi, 9h30,
et jeudi (toutes les séances)
 
Texte et mise en scène Claude Mantovani
Interprète Françoise Markun
Scénographie et maquette Nathalie Zolkos
Réalisation des décors et accessoires Jean-Marie Scherer
Costumes Liliane Ruze
Musique Fabrice Facciponte
Bande son Bertrand Mantovani
 
Enfant 3€ - Adulte 6€
Réservation au 05 46 51 14 70
 
En partenariat avec le G19
 
  Nicolas Jules en concert
«Le spectacle dont je suis le héros»
 
«Entre Woody Woodpecker (pour la coiffure en bataille), Jacques Dutronc (pour la dérision provocatrice) et Gribouille (pour l’aisance lunatique), encore un solitaire à la tendresse déjantée et au charme caustique.»
Valérie Lehoux, Télérama

 
Nicolas Jules, a développé sur scène un personnage faussement timide et
candide, un peu gauche, très bavard. Ses propos sont ceux d’une star, autoproclamée. Les Francofolies et les Jeunesses Musicales de France lui ont proposé une nouvelle aventure et c’est dans le cadre d’une création d’un spectacle chanson pour le jeune public, que nous le découvrirons, cette année. Mêlant des titres de son répertoire original, notamment de son dernier album Le Cœur sur la table, et des réinterprétations de titres présentés dans le prochain livret pédagogique des Enfants de la Zique, ce tour de chant prend pour thème celui des Enfants de la Zique «les héros» et sa mise en place a été accompagnée par les intervenants du Chantier des Francos. Ce spectacle partira dès la rentrée sur les routes du réseau JMF.   Nicolas Jules
 
Création
 
Concert Francofolies pour les 8 à 14 ans
 
Vendredi 15 et samedi 16 juillet 11h
 
Proposé par le Chantier des Francos, les JMF et Les Enfants de la zique
 
Enfant 3€ - Adulte 6€
Réservations www.francofolies.fr
05 46 50 55 77

 
 
 
 
  Robinson ou l’île intérieure
Photographies de Sébastien Grenier
 
     
Dans sa quête du sens, l’Homme rencontre toujours, un moment ou un autre, une île. Territoire de l’imaginaire et de l’utopie, l’île est surtout ce lieu où l’on se mesure à soi-même. Mais elle n’a par toute réponse que le bruit du vent et des vagues, les brûlures du soleil, le contact de la terre.
Il n’y a rien à accomplir, seulement croire à ce que l’on touche. Robinson ou l’île mystérieuse retrace cette rencontre sous la forme de ce qui pourrait être un «journal métaphysique» avec sa propre mythologie, ses rites de passage et les liaisons entre intériorité et extériorité qu’elle sous-tend dans ses dimensions obsessionnelles ou salvatrices.
Le corps mis en scène da ns le paysage de manière très ponctuelle, presque fantomatique, est perçu comme un véhicule vers un ailleurs, un «cosmos en gestation» dont la frontière serait intérieure. L’exotisme pour l’exotisme en serait exclu, le voyage sera immobile.
 
Avec ce travail, Sébastien Grenier poursuit son cycle consacré aux liens entre l’Homme et la nature. Fortement inspiré par le chamanisme, il envisage sa pratique artistique comme un engagement, celui d’un rapport «primitif» et spiritualisé avec l’environnement, rappelant l’énergie vitale à notre mémoire intime et collective.
Du vendredi 13 mai au vendredi 17 juin
 
Entrée libre
 
 
 
Vernissage de l’exposition :
Vendredi 13 mai, 18h30
 
  Photographie de Sébastien Grenier   Sébastien Grenier
Principales expositions :
- Mois off de la photographie, Paris, novembre 2000 : Espace Regards, Paris, et Centre des Bords de Marne, Le Perreux sur Marne ;
- Muséum d’Histoire Naturelle, 7ème Salon d’art contemporain, Paris, 2003 ;
- Carré Amelot, La Rochelle, 2003 ;
- Domaine de Clères, Salon d’art contemporain, 2003.

Travaux précédents :
- Séquoia, 1997 / 1998 ;
- Observatoires construits par l’homme pour regarder les oiseaux / observatoires construits par les oiseaux pour regarder les hommes , 1998 ;
- Rêves d’animaux, 1998 / 2000 ;
- Au fil du temps, le journal d’une araignée, 2003.
 
 
Le nomade ne regarde jamais le paysage
où il se trouve, il devient ce paysage.
Proverbe ouzbeck
 
  Galerie d’essai      
Gouttes d’eau
Photographies de Lætitia Dufraisse
 
Du mardi 3 mai au samedi 16 juillet
Au plus près de la matière, au plus près de la lumière capturée, l’image, délicate sans maniérisme, révèle et célèbre l’eau, l’élément premier.
Évitant les pièges d’un sujet et d’une technique tant visités, un regard déjà très posé nous propose un ensemble de compositions graphiques et épurées.
 
Lætitia Dufraisse a 25 ans. Titulaire du CAP Photographie, elle se passionne pour la peinture, le dessin et le cinéma. Elle anime l’atelier d’initiation à la photographie N&B au Carré Amelot.
Photographie de Lætitia Dufraisse
 
Contacts :
Martine Perdrieau - 05 46 51 14 82
Yves Phelippot
 
Animations
  Fête du jeu
 
     
Parrainée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, organisée par un collectif d’associations et de fédérations nationales et européennes, cette semaine dédiée au jeu a pour ambition de faire partager le plaisir de jouer.
 
  Proposée par La Ludothèque
 
Du 17 au 28 mai
Thème proposé par La Ludothèque : «jeux de boules, jeux qui roulent».
 
À La Ludothèque
Animations pour les collectivités.
  Du mardi 17
au vendredi 27 mai
    Les jeudis et vendredis De 9h à 12h et de 14h à 16h30
Sur rendez-vous au 05 46 51 14 77
Dans et devant La Ludothèque      
• Jeux pour tous âges.   Samedi 21 mai
    de 14h à 18h
• Jeux sélectionnés pour les enfants   Mercredi 25 mai
    de 10h à 12h et de 14h à 18h
Plage de la Concurrence      
Jeux de plein air, parcours de billes dans le sable   Samedi 28 mai
et jeux de plage.   de 11h à 18h
La ludothèque est exceptionnellement fermée ce samedi 28 mai.
 
  La Fête du jeu à La Rochelle est coordonnée par La Ludothèque - Carré Amelot et la ludothèque Case Départ à Villeneuve-les-Salines.
 
Elle associe de nombreux partenaires locaux. Un programme général est disponible à la mairie de La Rochelle et sur le site Internet www.carre-amelot.net.
 
 
La Fête du Jeu
 
des animations
gratuites
et ouvertes à tous
  Jouons tous,
jouons partout,
là où nous serons,
sortons les jeux
dans la rue,
sur les places publiques

...et que la fête commence !
  Fête du jeu 28 mai 2005  
 
JOURNÉE DÉCOUVERTE DES ATELIERS MERCREDI 22 JUIN
 
  Vendredi 17 juin 20h30
Durée : 1h
Salle de spectacles
 
Encadré par Régis Mayoux et Adel Azouz
 
Marianne Bruller chant
Philippe Faujeau guitare
André Lesieur piano
Laurent Niollet harmonica
Patrick Mancini percussions
Frédéric Marcos saxophone
Christian Pujol synthé
Karim Salhab batterie électrique
Franck Schluk basse
  Création musicale
 
Dans un esprit de métissage musical (influences jazz-électro / rythmes latins et africains), l’objectif est de maîtriser une composition et de tendre vers une orchestration originale. À partir d’une partition ou d’un texte personnels, une recherche collective dirigée par Régis Mayoux et A del Azouz, permet de composer un morceau. Ainsi, cette saison, sept nouvelles créations seront présentées, certaines associant des danseuses. Limbo Yambi (création 03/04 avec l’atelier de Danse africaine) sera également repris. Une nouvelle création lumière sera proposée par Jean-Jacques Jourdain, ainsi que des projections d’images sur fond de scène.
Au programme : Hello Loo, Cool de source, Enfant, Jazzy doll, Afrique du Sud, Limbo Yambi, Oumbaladoo, South.
 
 
Entrée libre
Réservation au 05 46 51 14 70
   
Danse africaine
 
Samedi 18 juin 20h30
Durée : 1h30
Salle de spectacles
 
Encadré par Ben Auguste Adiko
 
Musiciens : Robert Koala, Dominique Kienon, Louis Maduka, Rodolphe Racon, Amoro, Sanogo Loumbo, Soumana Konaté
En partenariat avec l’Astrolabe
En puisant dans la culture africaine et en explorant plusieurs langages - le chant, la musique et la danse -, le travail s’est construit autour des notions de «confrontation / réconciliation», donnant lieu à la présentation de «scènes tribales».
Toujours fidèle à la tradition africaine et sensible à la notion de guerre et de paix, Tonton Ben nous livre un propos profond en osmose avec les percussions.
 
Entrée libre
Réservation au 05 46 51 14 70
 
Expression plastique
  Du mercredi 22 au mardi 28 juin
Exposition présentée à La Ludothèque :
Mercredi 10h - 12h et 14h - 18h30
Samedi 14h - 18h
Mardi 14h - 18h30
 
Goûter :
Mercredi 22 juin 17h
La Ludothèque

 
Encadré par Cécile Fournier en lien avec l’atelier Dessin animé proposé par l’ECM / Cyber-base et encadré par Hervé Godreuil
   
 
 
Expression plastique
 
Ateliers Jeunes de 5 à 12 ans :
En faisant le lien avec le dessin animé, trois approches ont été déclinées :
- le visage, l’expression (forme, étude des proportions) :
travail individuel se traduisant par des croquis et esquisses ;
- le portrait, la représentation : travail collectif inspiré de l’exposition Deux séries de portraits, de Norbert Desaphy, présentée cette saison à la Galerie d’essai, donnant lieu à des dessins et collages ;
- le corps, le mouvement (composition et décomposition, recherche sur la couleur) : travail individuel inspiré de l’oeuvre d’un artiste contemporain, choisi par chaque enfant (Warhol, Klein, Degas, Gauguin, Magritte, Vasarelli, Boldo) ; restitution sous forme de déguisements portés (on habite son œuvre) et présentés sur cintres, masques et capes, chapeaux.
Cette «expo-défilé» sera accompagnée d’une petite fiche présentant les artistes choisis et les raisons de ces choix.
 
Entrée libre
 
   
Expression théâtrale
 
     
Atelier 6/8 ans :
En puisant dans l’écriture théâtrale, il s’est agi de créer un univers poétique dans lequel chacun peut trouver et développer son expression personnelle.
10h30 Groupe 1 (atelier 10h à 11h) -Durée : 20 mn
Écoute le train, de Sabine Assouline
Draculotte et les charlottes , d’Olivier Bordaçarre ;
11h Groupe 2 (atelier de 11h à 12h) -Durée : 20 mn
Si on jouait avec les mots, de Patrick Mecucci
Cache-cache voyelles, d’Olivier Bordaçarre.
 
Atelier 9/11 ans :
14h Groupe 3 (atelier de 14h à 15h30) -Durée : 45 mn
Écho à l’écho, de Sabine Assouline. Le monde des objets et celui des humains se querellent. Un tribunal siège : qui est responsable des malheurs des uns et des autres ?
Vers libres, de Sabine Assouline. Au pays du roi et de la reine des Eaux, deux juges défendent avec force vigueur leur langage, celui de l’alexandrin...
15h : Groupe 4 (atelier de 16h à 17h30) -Durée : 45 mn
Quel cirque ! d’Ann Rocard. Trois dangereux espions se sont introduits dans le célèbre cirque As-de-Pique.
 
Atelier 12/17 ans :
16h15 (atelier du mercredi) -Durée : 1h15
La Sortie au théâtre, de Karl Valentin. Les ados mêleront leur univers à celui de l’auteur, génie de l’absurde, dans lequel humour froid, gags et contresens ont une place primordiale.
18h (atelier du samedi) -Durée : 1h15
Le Projecteur réparé, de Karl Valentin.
Mercredi 22 juin À partir de 10h30
 
Salle de spectacles
 
Encadrés par Alexandra Roquetanière
 
Entrée libre
Expression théâtrale
 
Dessin Peinture
 
 
Thème commun à ces ateliers : « l’empreinte »
Adapté aux différents niveaux, ce travail sera développé au cours du 3ème trimestre et enrichi de références à l’histoire de l’art. L’objectif est de faire travailler chacun sur un sujet qui permet d’expérimenter des pratiques artistiques plus contemporaines... mais aussi de montrer que chacun de nous est capable de laisser
une trace, un témoignage de son passage. Comment le traduire ? Comment nous situons-nous face à notre environnement (nature, ville, famille, société...) ? Quelle trace somme-nous capables de laisser ? Ces questions seront approfondies en découvrant l’histoire de certains artistes, tous différents : Max Ernst, Penone, Boltanski, Messager, Goldsworthy, Arman, Klein... La restitution se fera sous forme d’une installation dans le hall : mobile, tableaux, livres, volumes...
Du mercredi 22 juin au vendredi 8 juillet
Hall et couloir du Carré Amelot
 
Encadré par Virginie Rouvière en collaboration avec Delta P
 
Entrée libre
 
Présentation de l’exposition / installation :
Mercredi 22 juin, 20h30 Hall du Carré Amelot

 
Dessin Peinture   Atelier Initiation : Référence aux surréalistes ; composition en deux dimensions ; collages réalisés à partir de frottages.
Atelier Perfectionnement : Autoportraits psychologiques (en deux dimensions) ; traduction plastique libre à partir de l’écoute de deux créations sonores extraites de Météomarines, réalisé par Delta P.
Atelier Recherche : Référence à G. Penone. Dans l’environnement naturel, les matériaux s’accumulent. Que doit-on en faire ? Comment se situer ? Comment y placer son identité ?
Atelier Ado : Référence au Nouveau Réalisme et au Pop’art. Durant une semaine, une journée, que fabriquons-nous comme déchets, comme éléments sans importance ? N’ont-ils réellement aucune importance ?
 
 
      Ateliers audiovisuels
 
 
Mercredi 22 juin 19h30
Grande salle de l’ECM
 
Proposé par l’ECM / Cyber-base
 
Encadrés par Christophe Coulais, Hervé Godreuil, Valérie Huet, Marianne Salmas en collaboration avec Cécile Fournier pour l’atelier De l’expression plastique au dessin animé
 
Entrée libre
Ateliers audiovisuels
 
Les ateliers, dont les travaux sont présentés ici, concernent des tranches d’âge et des techniques diverses, mais ils ont tous un point commun : découvrir et expérimenter l’expression et la création audiovisuelles. Les courts-métrages constituent donc l’aboutissement de cette démarche.
 
De l’expression plastique au dessin animé, atelier 10/12 ans :
Elephants of New-York, film d’animation en papier découpé.
 
Initiation à la réalisation vidéo, atelier 12/15 ans :
Un très court-métrage de fiction abracadabrante (titre encore indéterminé).
 
Réalisation d’un film d’animation avec Flash, atelier adultes :
Carnets de voyages, mini-série d’animation 2D en 5 épisodes.
 
Réalisation audiovisuelle, atelier étudiants :
En partenariat avec l’Université de La Rochelle
Quatre courts-métrages de poésie électronique :
Dans le sillon de l’humanité, Incubo, Technoverso, Dans la toile.
 
 
 
Création de pages web
Une balade pour poisson d'eau douce
 
Mercredi 22 juin 19h30
Grande salle de l’ECM
 
Proposé par l’ECM / Cyber-base
 
Encadré par David Aladenise
 
Entrée libre
 
Durée de diffusion des travaux des ateliers de l’ECM / Cyber-base : environ 1h
 
Découvrir les techniques de mise en page, le traitement et la composition d'images pour Internet, la mise en ligne des pages web, imaginer des environnements interactifs, puis les architecturer, tel est le contenu du programme initial de l'atelier de Création de pages web. Suite à cette phase d'expérimentation, les participants réalisent collectivement un petit site à vocation graphique.
À l'occasion de cette journée de découverte, plusieurs réalisations personnelles de certains stagiaires pourront également être consultées.
 
Groupe 1 : Les musiques du monde
Une collection d'instruments du monde en images et en sons.
 
Groupe 2 : Une balade pour poisson d'eau douce...
Les fabuleux voyages d'Arthur en eaux salées.
 
Groupes 3 et 4 : Réalisations en cours.
 
 
Présentation des travaux exposés,
pot de clôture de la journée :
Mercredi 22 juin
20h30
Hall du Carré Amelot
 
 
  Art de la couture
 
     
Une équipe de femmes a - pour la seconde année - œuvré pour offrir les multiples aspects de l’art dans la couture. Au cours des trois trimestres, des modules complémentaires aux ateliers encadrés par Marie-Claire Nicot, ont permis de découvrir :
- le design textile : teintures et patines, conception d’un motif textile, couleurs et matières, avec Virginie Lecoutre ;
- la géométrie du corps : les volumes et l’architecture du vêtement, l’histoire du costume et ses anecdotes,
avec Florence Laforge ;
- la broderie au fil d’or : tradition régionale installée depuis Louis XIV à Rochefort ;
- les arts de la table : réalisation de l’habillage d’une nappe peinte par l’atelier de Virginie Rouvière.
Réalisation d'une robe Renaissance   La réalisation d’une robe Renaissance, exercice de style réunissant toutes ces notions, de la conception du costume au textile (peinture, perlage, broderie), constitue le fruit du travail collectif que nous vous offrons à voir.

Du mercredi 22 juin au vendredi 1er juillet
Hall du Carré Amelot
 
Encadré par Marie-Claire Nicot
Coordination artistique Florence Laforge
 
Travail en atelier mené tout au long de l’année et complété par des stages spécifiques, encadrés par Florence Laforge, styliste costumière, Virginie Lecoutre, designer textile et peintre, Sylvie Descamps, Le Bégonia d’or, Rochefort
 
Entrée libre
 
Présentation de l’exposition :
Mercredi 22 juin, 20h30
Hall du Carré Amelot
 
Photographie
 
«Hommes et paysages», exposition collective
 
Ateliers Initiation et Perfectionnement en photographie Noir et Blanc et photographie Numérique
Depuis le mois d’octobre, les membres des ateliers ont travaillé à traduire en images leur approche sensible des relations entre «hommes et paysages ». Ce projet a réuni les participants des ateliers au cours d’une dizaine de séances de travail en commun (hors temps d’atelier). L’enjeu d’une telle proposition est de permettre à chacun de développer une expression personnelle, mettant en œuvre les enseignements techniques. Ce thème était proposé en résonance avec la programmation des expositions présentées dans la Galerie.
Des rencontres importantes ont également jalonné l’année : les membres des ateliers ont pu bénéficier de la présence des photographes pour présenter leur propre travail.
Deux fructueuses séances de lecture des images réalisées, animées par Jean-Pierre Favreau et Laurent Millet, ont ouvert à chacun des pistes, pour dynamiser
et affirmer sa démarche personnelle.
Au final, ce projet aura permis aux ateliers de s’ouvrir et aux membres de s’exprimer, de se rencontrer et de se rejoindre dans une dynamique créatrice commune.
Du mercredi 22 juin au vendredi 30 septembre
Galerie de photographie
 
Séances de prises de vues et coordination de l’exposition Yves Phelippot
 
Relais dans les différents ateliers (travail d’année et réalisation de l’exposition finale) Lætitia Dufraisse, Jean-Claude Foucher, Laurent Rivet
 
Entrée libre
 
Présentation de l’exposition :
Mercredi 22 juin, 20h30
Hall du Carré Amelot

Séance de lecture des images réalisées
Inscriptions aux ateliers de la saison 05/06 :
Jeudi 8 septembre De 19h à 22h
Vendredi 9 septembre De 12h à 20h
Samedi 10 septembre De 14h à 18h
Attention !
Pour la saison 05/06, pas de priorité pour les réinscriptions dans les ateliers suivis en 04/05
Réalisation Espace Culture Multimédia du Carré Amelot