Sillages, février, mars et avril 2005
Carré Amelot
Espace Culturel de la Ville de La Rochelle / Espace Culture Multimédia
  Programmation   Agenda   Archives  
   
Voyages à Tokyo
 

 

 
Photographies de Jean-Pierre Favreau

Après les États-Unis et l’Europe, l’idée de poursuivre une série d’images sur la ville au Japon me semblait intéressante. Tenter d’approcher, au fil des rues, d’autres personnages, d’autres rêveurs, d’autres somnambules, tenter, sans les réveiller, de les embarquer sur la pellicule, jeu pas toujours facile mais incontournable. Se faire voleur de regards envolés... Un homme ancré sur un trottoir, dans un environnement de béton, de verre et d’acier, semble perdu dans ses pensées. À quoi songe-t-il ? Est-il absorbé par les mêmes questions existentielles ? Peut-être est-ce cette idée d’éternité représentée par l’homme au regard absent qui m’importe et que je tente de photographier. Au Japon, les regards ont l’air encore plus lointains, mais ils me semblent peut-être plus absents que rêveurs. Sans doute parce que les personnages que je photographie sont extraits d’une foule en pleine activité. Ni le bruit, ni l’agitation de la ville ne les atteignent. Sur quelle planète vont-ils se poser dans leurs ailleurs passagers ? Et puis les lieux, le silence d’une rue, l’aspect mystérieux d’une place vide un dimanche après-midi, quand la ville est exsangue... cette solitude aussi me touche. Alors je tente de la capter. Quand le ciel est gris, on parle de soi ; quand il est bleu, c’est encore un petit morceau d’éternité que l’on retient.
Jean-Pierre FAVREAU
 
Photo : Jean-Pierre Favreau

Création

Du 1er au 26 février

Entrée libre

Visites commentées

Visites commentées tout public, Centres de Loisirs et écoles.

• Visite Centres de Loisirs : mercredi 9 février,
Entrée libre sur rendez-vous
• Visite scolaire (collèges et lycées) : sur rendez-vous, du 22 au 26 février, les mercredis et jeudis (matin), et vendredis (toute la journée).

Contact : Martine Perdrieau
05 46 51 14 82

   
Jean-Pierre Favreau entre à l’agence Viva en 1970. C’est à partir de 1980 que le voyageur devient photographe, portant son regard sur l’homme dans la ville (Incertaines cités, éditions Filigranes, 1998).
En 1982, il obtient une bourse du Ministère de la Culture pour un travail sur New York. Un livre, Blues outremer est édité chez Contrejour en 1992 et ses photos du Cap Vert sont exposées au journal Le Monde, à la galerie Contrejour, ainsi qu’à l’Exposition Universelle de Séville. Collaborateur régulier du journal Le Monde, il se voit confier différentes missions par le Ministère de la Culture sur les arts plastiques en France (éditions Autrement, 1986) et par le Ministère de l’Agriculture. De 1991 à 1998, plusieurs voyages à La Havane donneront naissance à Rue Caraïbes (éditions En Vues, 99). Depuis 2001, il poursuit un travail sur le Japon.
 
 

 

 
Réalisation Espace Culture Multimédia du Carré Amelot