L'Épopée de l'ouïe

Première partie - Art électroacoustique

Vendredi 16 mars

Salle de spectacles

Soirée haut-parlante

Tout public

 

Vendredi 16 mars
19H30


Durée : 1h
Salle de spectacles

 

Plein tarif 8€
Tarif réduit 6€
Pass'Culture étudiant 4€



Réservation au 05 46 51 14 70

 

Voir aussi :

« Randonnée haut-parlante » Diffusion d'œuvres haut-parlantes hors les murs sur réservation

 

 

 

Le dictionnaire Robert définit l'épopée « comme un long poème ou le merveilleux se mêle au vrai, la légende à l'his-toire et dont le but est de célébrer un héros ou un grand fait ».

L'art des sons enregistrés qu'il s'agit ici ce soir de célébrer, mêle des sons vrais, c'est-à-dire des sons captés de la réalité avec des sons artificiels au sens propre du terme artificiel : engendré par le biais d'un artifice. Le prodige vient d'abord de l'âme du poète, de « l'artiste de l'ouïe » qui, en mêlant les sons de toutes origines et de toutes espèces du moment qu'il sont audibles, raconte à travers un long poème la saga des sons millénaires et actuels. Le prodige vient enfin, par le fait que cette saga des sons est « fantômatique » puisque par le biais du haut-parleur, je perçois réellement un son absent, autrement dit que je ne vois pas ! Le son et son double en quelque sorte. Nouveau théâtre de l'audible que cet « art haut-parlant* » comme j'aime souvent à le nommer.

Cette épopée de l'ouïe en deux parties - 1ère partie ce soir et 2ème partie la saison prochaine - est une occasion de célébrer l'une des aventures de l'expression humaine la plus inouïe - au sens propre - qui n'a jamais été entendue dans le passé et qui est au coeur d'une authentique modernité dans l'acte de l'écoute.

Plusieurs magiciens de l'ouïe, compositeurs, au cours de cette soirée et chacun à leur manière par leur œuvres, célébreront cet art pour en raconter son épopée. Cette soirée sera ponctuée par des lectures à «voix haut-parlante» par Michel Grateau, comédien.

Éric MULARD

 

*Haut-parlant : tout son enregistré perçu par le biais d'un haut-parleur.