Didier Ben Loulou

Séries JÉRUSALEM et LES VISAGES 1991 / 2006

1ère partie : du mercredi 14 octobre au jeudi 5 novembre
2ème partie : du jeudi 19 novembre au dimanche 20 décembre

Courtesy Hagalleria, Paris

 

Remerciements à la galerie L'imagerie

 

Vernissage en présence
de Didier Ben Loulou
jeudi 15 octobre 18h30


Visites scolaires
vendredi 16 octobre
de 10h à 11h30
et de 14h à 15h30


Visite commentée
par l’auteur
Tout public
vendredi 16 octobre 19h

 

Visite commentée
2ème partie
Tout public
vendredi 4 décembre 19h


Entrée libre
sur réservation
au 05 46 51 14 70

 


Rencontre avec les membres
des ateliers photographie
vendredi 16 octobre 21h

 

 

Didier Ben Loulou
Tirages au charbon réalisés par l'Atelier Fresson.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Être à Jérusalem c’est un peu se sentir dans l’œil du cyclone, au centre d’une mosaïque humaine, au carrefour de toutes les convergences et de toutes les divergences. Cette ville me fascine autant qu’elle m’interroge sur la foi, les mythes et l’histoire... Quand je me suis installé à Jérusalem en 1993, je voulais en dessiner une véritable géographie intime et mentale. Être à Jérusalem, c’est pouvoir explorer une ville matricielle, un lieu d’origine où chacun suppose que quelque chose lui appartient. C’est remonter image après image aux mythes fondateurs. J’ai tenté de descendre au plus près de ces mythes et de constater la manière dont ils agissent encore sur ses habitants. Je n’ai cessé de faire une photographie qui ne tend pas à la représentation mais à l’identification des choses... Des visages croisés disent la peur ou l’attente mais aussi le désir.

Parce que la vie a toujours le dessus sur la grande Histoire.

Didier Ben Loulou


Né à Paris en 1958, Didier Ben Loulou collabore depuis 1979 avec l’atelier Fresson. En 1993, il s’établit à Jérusalem qui devient dès lors le point d’ancrage de son travail artistique. Il croise Emmanuel Levinas à l’occasion de son livre Violence du visage, puis Catherine Chalier pour Sincérité du visage. Depuis 2007, il œuvre à un nouveau projet sur Athènes, la rencontre du tiers monde avec celle du quart monde sous les périphériques de la capitale.

Lauréat de la Villa Médicis hors les murs en 1995, bourse du FIACRE en 1997, Visual Arts Grant, Paris / Londres en 2000. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques.


Jérusalem, éd. Panama, 2008